Master

Master: Religions, société et dynamiques transnationales

Le Master « Religions, société et dynamiques transnationales » organisé par l’Institut Al Mowafaqa en partenariat avec Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies, la Faculté universitaire de Théologie de Bruxelles et l’Université Internationale de Rabat, se fera sous la tutelle académique de l’Université catholique d’Afrique Centrale (UCAC), pour les deux parcours proposés ci-dessous. Le diplôme est co-signé par l’UCAC et l’Institut Al Mowafaqa. Il s’agit d’un master pluridisciplinaire qui croise les questions de médiation et de dialogue interreligieux avec le contexte sociopolitique du continent et met en dialogue trois axes disciplinaires des sciences humaines :
 

  • Théologie et sciences religieuses (christianisme, islam et religions endogènes)

  • Sciences sociales (histoire, sociologie et anthropologie des religions)

  • Sciences juridiques et politiques (droit international, diplomatie religieuse).

Objectif pédagogique et professionnel

Comprendre, en décloisonnant les champs disciplinaires concernés, les enjeux de la diplomatie religieuse dans ce contexte spécifique (en sachant que les problèmes qui se posent pour l’Afrique le sont également pour l’Europe et d’autres parties du monde) et acquérir des méthodologies appropriées de médiation, de prévention et de gestion des conflits et violences se réclamant du religieux. D’une part, il s’agira d’être en mesure d’analyser l’impact du dialogue interreligieux sur l’élaboration de nouvelles matrices théologiques et la naissance des théologies interculturelles et de réfléchir sur ce dialogue comme modalité de médiation et vecteur de pacification dans des contextes de tension interreligieuse ou d’instrumentalisation des religions. D’autre part, il sera question, en saisissant la dimension religieuse de conflits, de comprendre les enjeux politiques et économiques qui les sous-tendent, ainsi que les modes de fonctionnement du dialogue interreligieux dans des contextes géostratégiques ou géopolitiques de ces conflits.

Particularité

Il existe plusieurs masters dénommés « Religion et société », qui proposent des parcours proches de celui-ci. Mais la particularité de ce projet est de s’inscrire, à partir d’une démarche interdisciplinaire originale, dans un contexte socioreligieux concret de l’Afrique traversée par toutes sortes de tensions et conflits nourris par des radicalités religieuses. Ce master cherchera à mieux comprendre, d’un point de vue africain, les enjeux qui se nouent derrière ces tensions et conflits. Il vise à développer des compétences d’analyse et d’action pour aider les politiques et les communautés religieuses et locales à les réduire et les prévenir. Aussi aura-t-il un fort accent professionnalisant, avec des stages conséquents proposés par des partenaires internationalement reconnus.

Parcours proposé et débouchés

Ce master propose en 4 semestres un parcours qui se décline en une orientation de recherche et une autre professionnelle: il vise la construction de compétences, géostratégique, politique et diplomatique permettant de s’impliquer dans les processus de médiation, d’analyses, de préventions et de résolutions de conflits qui se réclament du religieux, en particulier de l’islam. 
Dans le premier cas, ce master donne aux étudiants la possibilité de s’immerger dans un environnement de recherche au sein duquel se déploie leur propre projet. Un moment d’insertion de 6 à 8 semaines (au semestre 3) dans une équipe de recherche permet à l’étudiant de construire un projet de recherche innovant autour d’une problématique qui pourra, le cas échéant, faire l’objet de sa thèse.

Dans le deuxième, un stage de 6 à 8 semaines (au semestre 3) dans une institution partenaire permet à l’étudiant de se trouver sur un terrain d’action et de préparer un projet professionnel. Cela implique : que les semestres 1 et 2, qui se déroulent à Al Mowafaqa, sont en tronc commun pour les deux orientations et constitués de cours ;que le semestre 3, qui se déroule sur lieu de recherche ou de stage, est constitué de 50% de cours et 50% de recherche ou de stage ;que le semestre 4 est consacré à quelques cours et à la finalisation du mémoire ou du rapport professionnel de stage, suivie de la soutenance.
 

Aperçu du programme

  • Méthodologie des études et de la recherche 

  • Anthropologie et sociologie du christianisme et de l’islam en Afrique 

  • Sociologie et anthropologie des religions : approches, méthodes de recherche, auteurs classiques de la sociologie des religions 
     

  • Histoire du fait religieux en Afrique 

  • Religions et laïcités en Afrique  

  • Les textes fondamentaux des religions

  • Histoire politique des religions (papauté, califat, etc.) 

  • Pédagogie interculturelle et interreligieuse

  • Introduction aux relations internationales : Organisations africaines et internationales 

  • Religion et dynamiques transnationales

  • Leadership et dynamiques sociétales 

  • Radicalismes religieux et violences en Afrique 

  • Participation à un projet de recherche de l’équipe du master

  • Diplomatie et géopolitique du religieux

  • Droit comparé des religions

  • Stage / Projet de recherche
    Religion, paix et sécurité

  • Médiation et résolution des conflits

  • Religion et droits de l’homme 

  • Veille stratégique et communication d’influence

  • Méthodologie de rédaction du mémoire et du rapport professionnel

  • Globalisation pluralisation religieuse

  • Théologie comparée des religions : islam et christianisme

  • Soit Rapport-projet professionnel 

  • Soit Mémoire de fin d’études
     

 

 

Image 43.JPG.jpg